Coût par clic (CPC) Google ads : qu'est ce que c'est et comment le calculer ?

Voici notre guide complet sur le CPC (Coût Par Clic). Découvre le CPC moyen, les bons coûts par clic, comment retrouver les CPC des mots-clés et maîtrise le calcul CPC. Déchiffre les CPC élevés ou faibles, apprend à baisser les coûts et explore les raisons derrière les fluctuations.

Que signifie CPC ?

Le CPC, de l’anglais Cost per Click (Coût Par Clic en français), est un indicateur clé dans le monde du marketing en ligne, notamment dans les campagnes Google Ads.

Il représente le montant que tu payes chaque fois qu'un utilisateur clique sur ton annonce publicitaire.

C’est un élément essentiel pour évaluer la rentabilité de tes campagnes publicitaires. Comprendre le CPC permet alors aux annonceurs de maîtriser leur budget publicitaire et d’optimiser leurs stratégies pour maximiser le retour sur investissement.

C’est quoi le CPC moyen ?

Le CPC moyen, ou Coût Par Clic moyen, représente le coût moyen payé par un annonceur pour chaque clic généré par une campagne publicitaire. Le CPC moyen offre alors un aperçu financier de la performance d’une campagne. Il varie en fonction de divers facteurs, tels que la compétitivité des mots-clés, la qualité des annonces et la pertinence du contenu. Suivre le CPC moyen est crucial pour ajuster les stratégies publicitaires et maximiser l’efficacité des dépenses.

https://www.high-endrolex.com/16

Calcul cpc : comment calculer le coût par clic ?

Lorsque tu cherches le calcul du CPC, en réalité, tu recherches souvent le calcul du CPC moyen. Calculer le coût par clic nécessite une formule simple. Divise le coût total (de la campagne publicitaire) par le nombre total de clics obtenus. 

CALCUL
CPC moyen

=

coût total

nb de clics obtenus

Exemple : Ta campagne a coûté 100 € et a généré 50 clics.

Tu dois diviser le coût de tacampagne (100€) par le nombre de clics que tu as obtenu (50).  Calcul CPC = 100/50 = 2€
Ton CPC moyen est de 2€, cela signifie qu’en moyenne, tu payes 2€ ton clic.

Cette équation offre une visibilité directe sur le montant investi pour chaque interaction utilisateur, permettant aux annonceurs de mesurer la rentabilité de leurs efforts. Comprendre comment calculer le coût par clic est essentiel pour ajuster les budgets, maximiser le retour sur investissement et optimiser les campagnes publicitaires pour une performance optimale.

Comment connaître le CPC d'un mot-clé ?

Cette question suggère 2 angles de vue : soit tu souhaites connaître le CPC d’un mot clé en particulier de ta campagne publicitaire soit tu souhaites connaître le CPC moyen d’un mot-clé sur le marché pour avoir une sorte “d’estimation”. 

Connaître le CPC d’un mot clé de ta campagne

Pour déterminer le CPC d’un mot-clé, plonge dans les données de ta campagne publicitaire. Utilise l’interface Google Ads pour accéder au rapport des performances des mots-clés. Utilise la formule de calcul du coût par clic vue ci-dessus. Identifie le coût total associé à un mot-clé spécifique sur la période choisie, puis divise ce montant par le nombre total de clics générés par ce mot-clé. Ainsi, tu obtiendras le CPC pour ce terme particulier.

Analyser ces informations clés permet de hiérarchiser les mots-clés en fonction de leur rentabilité, d’ajuster les enchères et d’optimiser la stratégie publicitaire pour maximiser l’efficacité des dépenses sur des termes spécifiques.

Connaître le coût par clic d’un mot clé sur le marché

Pour découvrir le coût par clic (CPC) d’un mot-clé sur le marché, des outils existent tels que SEMrush, Neil Patel ou même le Keyword Planner de Google. Ces plateformes fournissent des données sur les volumes, la concurrence et le CPC estimé pour des mots-clés spécifiques que tu lui demandes. 

En exploitant ces ressources, tout comme les spécialistes du marketing, tu vas pouvoir affiner tes stratégies, estimer tes budgets et maximiser l’efficacité de tes campagnes publicitaires dans un paysage en constante évolution.

Quel est un bon coût par clic ?

Déterminer ce qui constitue un bon coût par clic (CPC) dépend de divers facteurs spécifiques à chaque campagne publicitaire. Un CPC considéré comme optimal peut varier en fonction de l’industrie, des objectifs marketing, de tes marges et du retour sur investissement visé

En général, un bon CPC est celui qui permet d’atteindre les objectifs tout en maintenant des coûts raisonnables. Tu peux quand même déterminer comment tu te situes. Prends le cpc estimé de tes mots-clés principaux. Si tu es au dessus, c’est souvent mauvais signe, si tu es en dessous, c’est génial 🙂

Comment interpréter le CPC ?

En lien évident avec la question ci-dessus, interpréter le coût par clic (CPC) va au-delà des chiffres bruts. Il est essentiel de considérer la qualité des clics et leur contribution aux objectifs marketing. Un CPC élevé peut indiquer une forte concurrence, mais s’il génère des conversions de qualité, il peut être justifié.

D’autre part, un CPC bas peut sembler avantageux, mais s’il ne se traduit pas par des résultats significatifs, il pourrait signaler des ajustements nécessaires dans la stratégie publicitaire. L’analyse du CPC doit donc s’accompagner d’une évaluation holistique des performances de la campagne pour prendre des décisions éclairées en matière d’optimisation.

Qu’est ce qui influence le CPC ?

Le coût par clic (CPC) dépend de plusieurs facteurs tels que la concurrence pour les mots-clés, la qualité des annonces, la pertinence du contenu, le score de qualité et les ajustements d’enchères. Les industries, les saisons, et les tendances du marché influent également sur le CPC. Une stratégie bien optimisée et une analyse constante de la performance permettent de maîtriser certaines de ces variables

Zoom sur le score de qualité : une variable maîtrisable

Le score de qualité est basé sur trois critères : le taux de clic, la pertinence de l’annonce et la pertinence de la page de destination – les trois sont à vérifier et à optimiser pour réduire drastiquement le coût par clic (cf ci dessous la grille des tarifs). Sachez que plus le score de qualité est élevé, moins tu paieras cher tes clics. À l’inverse, plus ton score de qualité est bas, plus tu paieras cher tes clics.

Score de qualité
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Bonus / Malus sur le CPC
+400%
+150%
+67,3%
+25%
0%
-17%
-29%
-38%
-44%
-80%

Que signifie CPC élevé ?

Il convient de comparer ton CPC au CPC moyen de ta niche. Tu es au-dessus du cpc estimé de tes mots-clés principaux, tu as donc un CPC élevé. Il suggère souvent une forte concurrence sur les enchères publicitaires, des mots-clés prisés, ou une qualité d’annonce moins optimale. Bien que cela puisse augmenter les coûts, un coût par clic élevé peut être justifié si les clics génèrent des conversions de haute qualité, soulignant l’importance de l’analyse du retour sur investissement plutôt que de se focaliser uniquement sur le coût initial.

Que signifie CPC faible ?

Il convient de comparer ton CPC au CPC moyen de ta niche. Tu es au-dessous du cpc estimé de tes mots-clés principaux, tu as donc un CPC faible. Il peut résulter de mots-clés moins concurrentiels ou d’une excellente qualité d’annonce. Cependant, un CPC bas ne garantit pas automatiquement une rentabilité accrue. Si le trafic généré ne se convertit pas efficacement, il peut être nécessaire de réévaluer la stratégie pour assurer un équilibre optimal entre coût et résultats.

Pourquoi mon CPC augmente ?

La surveillance régulière et l'adaptabilité sont cruciales pour comprendre et contrôler ces fluctuations.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’augmentation du coût par clic, notamment une intensification de la concurrence, des modifications d’algorithme, ou des ajustements dans la qualité des annonces. Les changements saisonniers, les tendances du marché et la popularité croissante de certains mots-clés peuvent également influencer le CPC. Vérifie aussi la part d’impressions que tu as : le prix devient exponentiel quand tu commences à te rapprocher des 100%. 

Comment faire baisser le CPC ?

Pour réduire ton CPC, adopte une approche stratégique. On a vu que ton score de qualité avait un grande influence. Commence par vérifier ton score de qualité et essaie de l’améliorer si tu n’as pas une note de 9 ou 10. Pour faire baisser ton coût par clic, optimise la qualité de tes annonces, choisis des mots-clés pertinents et spécifiques, et veille à une bonne expérience utilisateur sur ton site.

Ajuste les enchères en fonction des performances, utilise des correspondances de mots-clés plus précises, et explore de nouvelles opportunités. En analysant régulièrement tes données et en expérimentant avec différentes tactiques, tu pourras ajuster ta stratégie pour atteindre un CPC optimal. Tu peux aussi utiliser une stratégie d’enchères avec un CPC max

Qu’est ce que le CPC Max ?

Le CPC Max, ou coût par clic maximal, représente le montant maximum qu’un annonceur est prêt à payer pour un clic sur une annonce. Il constitue un élément crucial dans les enchères publicitaires, où les annonceurs spécifient la valeur maximale qu’ils sont disposés à investir pour générer du trafic qualifié vers leur site. Fixé au niveau du mot-clé ou de la campagne, le CPC Max permet de gérer les coûts tout en restant compétitif sur le marché.

Temps de lecture : 16 min

SOMMAIRE

En conclusion, la compréhension approfondie du Coût Par Clic (CPC) est essentielle pour toute campagne publicitaire. Du CPC moyen aux calculs spécifiques, en passant par l’interprétation des données, ce guide offre une vision complète pour les annonceurs. Identifier un bon CPC, surveiller les fluctuations, et ajuster les stratégies en conséquence sont des éléments clés pour maximiser le rendement publicitaire. Alors que le CPC Max te permet de maîtriser les coûts, l’accent mis sur la qualité des annonces et l’optimisation du score de qualité demeurent des leviers puissants pour influencer positivement ton coût par clic et garantir des campagnes Google Ads performantes.